© 2019 by Agustina Mosca

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

À propos...

Agustina Mosca est née à Buenos Aires, Argentine, en 1974. Vouée aux beaux-arts pendant longtemps, la musique est entrée dans sa vie sur plusieurs périodes et avec différents instruments. Mais ça sera en 2001, à Barcelone, qu'elle rentre en contact avec le didgeridoo grâce à beaucoup de joueurs qu'elle rencontre sur place. Ainsi, une grande envie musicale, présente en elle depuis longtemps, émerge de façon définitive, dans un jeu qui évolue très rapidement. Le fait de jouer avec des musiciens très varies lui a donné la connaissance musicale nécessaire pour développer un style qui lui appartient. La technique ainsi développée donne un son propre et clair, ce qui fait partie d’une de ses meilleures qualités.

Durant ces années de travail, elle a joué avec groupes très différents parmi lesquels se détachent:

Anarkoflamenco, (fusion du flamenco-jazz), Inú Makú (fusion avec la musique traditionnelle colombienne) et Óxido Estelar (duo expérimental avec basse électrique).

Ces trois influences ont donné naissance à ces trois premiers enregistrements : PULSO, 2004, Barcelone, BOIS URBAIN - MADERA URBANA, 2007, Paris, et ÓXIDO ESTELAR, 2009, Paris.

OTRO RUIDO DE TIERRA (2009, Argentine), son travail suivant, met en valeur ses compositions en solo, développé surtout dans son travail en tant que musicienne de rue, travail qu’elle réalise depuis 2002.

En 2012 elle enregistre un nouveau travail avec Óxido Estelar au Chili, appelé WALKMAN. Ainsi qu'un album avec le chanteur et compositeur chilien CHINOY, appelé SESIONES MAñANERAS, fait à Paris. 

Dans ces dernières recherches la voix vient prendre une place spéciale parmi ces sons, de la main des chanteuses amies et de la sienne, qu’incorpore avec des nouvelles technologies, ainsi que le son d’une flûte harmonique. Toute cette exploration a donnée vie à son dernier album AGUALMARINA, enregistré à Paris en Mai 2013.

Pendant l'année 2014-15 un nouveau duo conformé avec le saxophoniste Yannick Benoit, appelé CAPICOUA, amène la musique d'Agustina plus profondément en direction du ethno jazz. Ils viennent d'enregistrer leur premier album, que sortira en Octobre 2015, appelé VORÀGÏNE, lequel conforme le septième travail discographique d'Agustina.

Elle réside en France (Paris) depuis 2006. Cela lui permis d'ouvrir les portes de plusieurs festivals en Europe, ainsi que réaliser des nombreux concerts, stages et workshops et gagner ainsi sa place au milieu du didgeridoo.

Agustina a aussi collaboré dans de nombreux enregistrements d'autres artistes et participe en tant qu'artiste invitée à des spectacles de danse et différents performances. Notament, le spectacle VIAJES (flamenco fusion) qui se présent régulièrement depuis sa création en 2012.

Agustina partage son travail musical entre l'Europe et l'Amérique du Sud ainsi que dans d'autres latitudes. Elle a amené sa musique en Espagne, France, Maroc, Danemark, Pays Bas, Portugal, Italie, Rép. Tchèque, Allemagne, Suisse, Angleterre, Autriche, Australie, Argentine, Chili, Brésil, Uruguay et Russie.

 

Afin de respecter les traditions et la culture des Aborigènes de l'Australie, son répertoire n’utilise pas leurs rythmiques. Elle est l’auteure de toutes les compositions qu’elle interprète.

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now